Exposition Valérie de Laubrière au Domaine de Pont Aven

Numériser 1

La galerie Izart présente les œuvres de Valérie de Laubrière au domaine de Pont Aven

Exposition du 1er mai au 30 juin

Cocktail-Rencontre vendredi 10 juin à partir de 18h au Domaine de Pont Aven

VDLB4

VALERIE DE LAUBRIERE
Née à Paris, Valérie de Laubrière vit entre la Bretagne et Paris depuis 1985.

30x30 Air et Feu VDLB

Après ses études aux Beaux Arts de Paris ( Peinture et dessin)Valérie quitte Paris pour vivre près de Quimper. « ..D’abord figurative et très attachée au dessin, l’appel des grands espaces qu’offre le Finistère l’ont progressivement éloignée de la figuration, les figures du corps se sont ainsi diluées dans un corps plus informel, plus abstrait. L’observation de la nature, ses rythmes, les mutations de la matière ont conduit l’artiste à travailler par succession de différents plans ; l’accumulation de strates de couleurs formée par les liants crée un monde chromatique en perpétuel métamorphoses. Chez elle,la couleur demeure en creux, les couches picturales arrachées dévoilent les paysages inférieurs. Traces, gravures, boursoufflures, donnent à lire une composition demeurant souterraine à l’architecture de l’œuvre. Mémoire endormie sous ces palimpsestes  chromatiques. En 2002 Valérie de Laubrière s’intéresse à d’autres matériaux; les métaux tels que l’argent, le cuivre, l’aluminium se juxtaposent sur les couches picturales de pigments minéraux . Une luminosité mate-brillante insuffle une âme à la matière… ».de laubrière1

Durant les différentes décennies l’artiste expose en France et à l’étranger (Allemagne,Belgique,Irlande), en galerie, centre d’art et différents salons d’art contemporain.En 2003 le musée St Vic et la cité de l’Or lui accordent une grande exposition.La même année elle expose avec la galerie Art in situ (Paris 3) à ST’ART, foire Européene d’art contemporain de Strasbourg où elle reçoit la commande d’une grande œuvre murale pour le NHC de Strasbourg. Cette œuvre murale appelée « Cendre et Lumière » sera exécutée en 2008. « ..C’est une fête picturale aux alliages de rêves ; pigments, cendres,feuilles de cuivres et parfois un peu d’or.. » Depuis 2010 Valérie de Laubrière montre davantage son travail en Bretagne, et plus particulièrement en finistère sud. ( galerie Art Raden, Fort de Sainte Marine,Médiathèque de Plomelin,et Château du Perennou où elle a son atelier.
Extrait du texte d’Alain le Beuze, Auteur