André EVEN

Originaire de Pont-Aven, André EVEN (1918-1997), se familiarise dès  l’enfance à la peinture au gré de ses rencontres avec les artistes qui séjournent dans le village breton. Quelques années après son engagement dans l’aéronaval de Rochefort, il est mobilisé à Cherbourg, c’est en effet le début de la seconde guerre mondiale.

Après la démobilisation en 1940, il intègre différentes communautés religieuses et rencontre Monseigneur Lefèbre à Mortain, qui convaincu de son talent pour le dessin, lui « ordonne » de suivre sa vocation d’artiste. Dès lors, André Even s’inscrit à l’Ecole des Beaux-arts de Paris, intègre l’atelier de Maurice Denis et répond à des commandes de restauration de peintures murales d’églises et de cathédrales françaises détruites pendant la guerre.

Il retourne en Bretagne dans les années 1950, obtient diverses commandes religieuses dans la région, puis repart à Paris et se concentre alors sur la peinture qu’il nomme lui-même « civile » autour de thèmes paysagers : soit le paysage urbain de Paris, soit le paysage champêtre de son enfance à Pont Aven. Vingt ans après, il se fixe définitivement à Pont Aven.

Influencé par les œuvres de Cézanne, Van Gogh et du peintre Daubigny découvertes à Pont Aven, André Even peint des paysages synthétiques et épurés. Il est facile de reconnaitre ses toiles à leur orchestration géométrique. Des champs en friche, des maisons bretonnes, des parcelles cultivées, sont les composants de ses toiles rigoureusement ordonnancées grâce au nombre d’or. Son style se situe entre la peinture primitive italienne et la peinture contemporaine. Les sujets qu’il traite se déclinent avec des dominantes colorées différentes et participent à créer des expériences picturales renouvelées. Autre caractéristique de son œuvre, l’emploi d’une peinture qu’il fabrique lui-même, une savante conjugaison de pigments, de cire vierge, d’encre de chine, d’huile et de vernis. L’ensemble de son oeuvre offre un sentiment de paix et de sérénité.

« Je ne suis pas le meilleur, mais je ne ressemble à personne…. » (André Even)

Page Wikipedia de l’artiste